Les repas à bord : comment les prépare-t-on et à quoi ressemble la cuisine sur un voilier ?

juin 23, 2017

Un moment de convivialité qui fait le charme des croisière en voilier et catamaran

Les apéros au coucher du soleil, les petits déjeuners sur le pont au mouillage et les diners sous les étoiles. Les repas à bord d’une croisière en voilier ou catamaran font probablement partis des meilleurs souvenirs que vous garderez de cette expérience hors du moment. C’est un moment de convivialité intense qui fait le charme des vacances en voilier et qui rassemble l’équipage pour passer un super instant de partage après une journée pleine de découverte.

Repas à bord : comment fait on les courses pour une croisière en voilier ?

Aussi appelé avitaillement, les courses de nourriture seront le point de départ de votre croisière après vous êtes mis d’accord avec le reste de l’équipage sur les petits plats que vous aimeriez déguster pendant vos vacances. Pensez à acheter des choses qui se conservent bien. En fonction de votre itinéraire, vous aurez aussi l’opportunité de vous ravitailler dans les ports de vos prochaines escales. Rien de mieux qu’une bonne petite escapade sur le marché local d’un petit village !

Repas à bord : comment est agencée la cuisine d’un bateau ?

Soyons un instant pratique. L’espace pour cuisiner sur un voilier n’a rien à voir avec les cuisines aménagées de nos maisons, disposant de tout le confort. Il s’agit souvent, un peu comme dans les camping-cars, d’une kitchenette avec une plaque de gaz, un réfrigérateur et parfois un four. Il est très rare qu’un bateau de plaisance ait un petit congélateur, notamment car cela consomme beaucoup d’énergie. Concernant les accessoires, vous trouverez les plus indispensables pour ne pas surcharger les placards : un gros faitout, ou mieux, une cocotte-minute, une poêle, une cafetière et une bouilloire, sans oublier les ustensiles comme une passoire, une planche à découper et des couteaux qui coupent !

Lors d’une croisière, la conservation des aliments est aussi un casse-tête quotidien. Les fruits et les légumes sont généralement placés dans des filets suspendus. Pour les autres denrées, telles que le sucre ou la farine, il convient de les mettre dans des bocaux en verre ou des boîtes en plastique qui se ferment parfaitement, pour les protéger à la fois de l’humidité et des insectes. Quand on vit à bord pour un court ou un long séjour, que ce soit aux abords des côtes de l’Italie ou de l’Islande, la règle demeure la même : pas d’emballage en carton susceptible de ramollir sous l’effet de l’air marin.

L’avantage, lorsqu’on prépare les repas sur un bateau, est que l’on peut improviser ses menus au gré des escales et introduire des aliments frais qui changent des conserves, à toujours avoir néanmoins au fond d’un placard, au cas où… Car naviguer, c’est prévoir, on ne le répétera jamais assez. Les plus organisés peuvent aussi confectionner, avant de partir, des cakes salés qui se conservent bien au frais lorsqu’ils sont emballés dans du papier de cellophane. Pour les encas des marins, barres de céréales et biscuits secs à servir avec thé, jus de fruits ou infusions, seront parfaits.

Repas à bord : le moment tant attendu de la journée sur un bateau

À bord d’un bateau, on privilégie des recettes simples et savoureuses qui plaisent à tous. C’est avant tout un moment de convivialité et de détente. À midi, si vous naviguez dans des eaux méditerranéennes ou tropicales, servez des salades composées qui se préparent facilement et rapidement.

Lorsque vous voyagez à plusieurs, partagez-vous équitablement les tâches et opérez un roulement. À moins d’avoir à bord un maître queux qui adore cuisiner, préparez les repas à tour de rôle et montrez-vous indulgent ! Profitez des escales pour faire un tour dans les épiceries et acheter les spécialités locales. Cela changera de l’ordinaire et vous fera des souvenirs. Voyager, c’est aussi découvrir d’autres saveurs.

Si par bonheur, vous avez des pêcheurs parmi vos équipiers, vous aurez la chance de déguster des poissons frais. Simplement grillés et servis avec du beurre et un jus de citron, ils seront un délice. Ne cherchez pas à faire des préparations compliquées et profitez du goût authentique des aliments. Si votre destination est la Corse, trouvez une bonne charcuterie pour régaler vos compagnons de croisière. En dessert, prévoyez un plateau de fromages de brebis et goûtez un vin de Saint-Florent. Ce dîner restera dans les mémoires !

Enfin, on n’oublie pas l’apéro, moment incontournable de la cuisine à bord d’un voilier. Un punch des Caraïbes , dégusté au soleil couchant après des heures à barrer, c’est le petit Jésus en culotte de velours ! À accompagner avec du saucisson, des biscuits apéritifs et des rillettes de thon réalisées à partir de boîtes, en ajoutant une mayonnaise citronnée et de la ciboulette.