Soleil et vitamine D : comment s’exposer au soleil ?

juillet 14, 2021

La vitamine D est essentielle pour notre organisme : elle maintient nos os en bonne santé, renforce le système immunitaire, mais surtout, elle est bénéfique pour le cerveau et le cœur. Auriez-vous jamais pensé qu’une exposition régulière au soleil suffirait pour que notre corps produise de la vitamine D ? Oui, juste 10 à 15 minutes par jour !

La vitamine du soleil

La vitamine D est une vitamine particulière, qui n’est présente dans la nature que dans quelques aliments et qui ne peut être produite par notre organisme que si la peau est exposée au soleil ! Alors qu’attendez-vous pour réserver vos prochaines vacances pour faire le plein de vitamine D ? La corrélation avec le soleil est si forte que cette vitamine est appelée vitamine du soleil ou vitamine solaire : notre corps en emmagasine lors de l’exposition aux rayons du soleil, mais la quantité n’est pas suffisante à tous les moments de la journée et en toutes saisons pour la synthèse de cette vitamine ; en hiver, elle est très réduite. De plus, la capacité de la peau à produire de la vitamine D lorsqu’elle est exposée au soleil diminue avec l’âge : les personnes âgées risquent de souffrir d’une carence en vitamine D et les plus jeunes ont un mode de vie qui ne leur permet pas de s’exposer suffisamment au soleil.

sun_vitamin

.
Nous devons être attentifs au fait que si les niveaux de vitamine D dans notre organisme sont faibles, nous courons le risque de contracter de nombreuses maladies, en particulier le cancer. Il est encore plus intéressant de savoir que 70% des Italiens sont en dessous des niveaux minimums de ce précieux micronutriment avec un risque sérieux d’ostéoporose !
En bref, un mélange de facteurs négatifs si vous manquez de cette vitamine du soleil. Alors comment remédier à ce problème ? S’exposer au soleil semble être la seule solution (mais avec prudence), car c’est le seul moyen de garantir une certaine quantité de vitamine D !

Vitamine D : aliments

Dans la nature, il n’y a pas que la lumière du soleil comme seule source d’approvisionnement en vitamine D. Nous pouvons faire le plein de cette vitamine importante grâce à l’alimentation, mais nous devons faire attention aux aliments que nous consommons et il est également très difficile de quantifier notre apport car sa présence dans les aliments est minime.
Il suffit de penser qu’une cuillerée d’huile de foie de morue suffirait à la dose quotidienne d’une personne âgée, mais son goût est vraiment désagréable. Il y a ensuite les poissons gras, comme le saumon, le maquereau et le thon, qui couvrent les besoins quotidiens avec 150 grammes, ou encore le jus d’orange, les œufs, le foie et le fromage, mais la quantité de vitamine D est si faible qu’il faudrait consommer ces aliments en trop grande quantité.
Le meilleur moyen de rester en bonne santé à cet égard est d’avoir une alimentation équilibrée et de bénéficier d’une bonne dose de soleil. La vitamine D produite pendant les mois d’été est généralement suffisante pour couvrir toute la période hivernale. Raison de plus pour s’amuser sur un voilier en plein mois d’août ! Non seulement pour rivaliser entre eux afin de voir qui sera le plus bronzé à son retour au bureau, mais à ce stade, il est bon de dire, qui aura accumulé le plus de vitamine D à son retour de vacances !

Soleil et écran solaire

C’est donc simple : plus vous vous exposez au soleil, plus vous faites le plein de la précieuse vitamine D. Mais comme vous le savez, le soleil est un ami qui exige le respect. Comment s’exposer au soleil et surtout quelles crèmes utiliser ?
Cela dépend beaucoup du type de peau et du type de protection solaire : crèmes pour peaux foncées, claires, irritables, sprays, gels, lotions. Comment démêler la jungle estivale des crèmes solaires ? Avec un peu d’information : tout comme le soleil lui-même est un allié précieux de votre santé, les crèmes solaires sont également un outil extrêmement utile, à condition de savoir quoi choisir et comment les utiliser. Aucune crème ne peut nous protéger à 100 % des rayons ultraviolets et des dommages qu’ils peuvent causer à ceux qui en abusent. Les anciennes règles restent donc fondamentales : rester à l’ombre pendant les heures les plus chaudes, utiliser un chapeau et des lunettes.

creme_solari

Mais lors du choix d’un écran solaire, les éléments à prendre en compte sont les suivants :

  • SPF : plus connu sous le nom de facteur de protection solaire : exprime le niveau de protection contre les rayons UVB (responsables des érythèmes, brûlures, échaudures).
  • Protection UVA : ce sont des rayons qui pénètrent plus profondément dans la peau ; leurs rayons ne donnent pas la sensation de coup de soleil et permettent de passer de nombreuses heures au soleil sans en percevoir les dégâts (ce sont les rayons des lampes solaires). Ils provoquent le vieillissement de la peau, les rides et les taches.
  • Stockage : il ne suffit pas de regarder la date de péremption, en effet, les crèmes solaires ne doivent jamais être utilisées plus d’un an après leur ouverture.

En suivant toutes ces instructions, vous devriez être prêt pour un été super chaud. Crème solaire en main (strictement étiquetée « protection UV »), il ne vous reste plus qu’à emmagasiner le plus de soleil possible, pour être sûr de faire le plein de vitamine D !