Des rencontres insolites à bord d’un bateau : nager aux Seychelles avec une tortue de mer

novembre 10, 2021

Imaginez-vous naviguant au vent, immergé dans des eaux limpides et entouré d’îles paradisiaques… pouvez-vous le visualiser ?

Très bien ! Alors continuons : vous êtes sur un catamaran dans l’archipel des Seychelles, vous vous réveillez au mouillage à Anse Volbert, avec une vue magnifique sur ce petit coin de paradis plus connu sous le nom de « Île Ronde« . La vue idéale pour apprécier une tasse de café et un petit-déjeuner. Ce matin, rien ne presse, le skipper est détendu et se prépare à mettre le cap sur l’île. Après dix minutes, le paysage se transforme : l’eau est encore plus transparente, même si cela semble impossible, les détails de l’île commencent à émerger et vous remarquez sa forme particulière, un ensemble de rochers ornés d’une jungle de cocotiers. Une image de la nature sauvage et intacte, épargnée par l’empreinte de l’homme. Le skipper jette l’ancre et vous avez l’impression d’être dans un véritable paradis perdu.

[Top 10 croisières pour aller en vacances aux Seychelles]

Votre souffle s’accélère, votre enthousiasme est à son comble et vous êtes impatient de passer la journée à explorer la beauté de l’endroit. Il n’y a pas de temps à perdre : palmes, masque et tuba, en un clin d’œil vous êtes prêt à plonger au cœur de cette réserve naturelle.

Toutes les couleurs du arc-en-ciel

Vous êtes toujours là avec moi ? Alors ne vous perdez pas, je vous emmène à la rencontre de l’un des animaux marins les plus fascinants qui existent : la tortue de mer.

Quelques coups de palmes et nous atteignons l’île : nageant au pied de ces cathédrales naturelles, les rochers grisâtres sont encore plus impressionnants de ce point de vue. Sous l’eau, nous contemplons leurs formes irrégulières, parfois arrondies, parfois entrelacées, d’une diversité unique.

En nageant le long de l’île, nous rencontrons toutes sortes de poissons dans toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Du mérou au gros poisson chauve-souris, en passant par le poisson ange et le poisson trompette, on ne sait plus où donner de la tête ! Regarde, il y a même Dory, le poisson ami de Nemo. C’est un vrai plaisir, comme si on nageait dans un aquarium naturel.

Un peu plus loin, nous rencontrons un banc de seiches. Avec leur couleur bleuâtre presque transparente, il est difficile de les reconnaître au loin, mais quand on les atteint, ils sont immanquables, avec leur style de nage hypnotique.

De l’autre côté de l’île…

Après une vingtaine de minutes de natation, nous arrivons de l’autre côté de l’île Ronde, où les courants deviennent plus forts. Le paysage sous-marin change, car ce côté de l’île est bordé d’eaux peu profondes.

Nous nous approchons lentement de l’îlot lorsque quelque chose apparaît soudainement devant nous : une tortue de mer ! Secoué par les vagues, il lutte pour rester immobile sur le rocher dont il tente de se nourrir. Mais certaines vagues sont plus fortes que d’autres, et au bout d’un moment, nous le perdons de vue.

Mais ensuite, il réapparaît au fond de la mer. Elle a l’air si paisible ! Nous sommes si proches, je n’ai jamais été aussi proche d’une tortue de mer avant.

Nager ensemble dans son environnement naturel – un vrai privilège !

C’est magnifique ! Je ne me lasserais jamais de la regarder. Le privilège de nous laisser nager avec elle dans son environnement naturel est extraordinaire !

Malheureusement, les couleurs de sa coquille sont voilées par une couche d’algues. Cela signifie qu’un touriste imprudent a profité de son innocence pour toucher à sa petite maison. C’est triste, si seulement les gens pouvaient se rendre compte des dégâts qu’ils causent en ne respectant pas la nature. Vous voyez, les tortues ont une fine membrane sur leur carapace qui les protège des agents extérieurs. Mais lorsqu’on la touche, la membrane disparaît, rendant ce bel animal vulnérable.

[Top 10 croisières pour aller en vacances aux Seychelles]

Une demi-heure s’est écoulée et je suis toujours en train de la regarder manger. Elle m’a remarqué, mais elle ne semble pas du tout effrayée. Elle me regarde du coin de l’œil et s’est habituée à ma présence. Après avoir terminé son repas, elle s’approche de moi et… me regarde ! C’est incroyable, elle me regarde directement dans les yeux.

Histoire d’une amitié sous-marine

Quelques minutes passent avant qu’elle ne reprenne son chemin. Elle tourne sa tête vers mes nageoires, comme si elle les observait. Je la suis paisiblement, passant plus d’une heure à nager à ses côtés, à s’observer mutuellement. Nous ressemblons à Scorza et Martin dans Le Monde de Nemo !

Je pense qu’elle a fini par me considérer comme la sienne et par m’adopter. Vraiment, elle suit tous mes mouvements : lorsqu’elle plonge un peu plus profondément, je retiens mon souffle pour l’accompagner, mais malheureusement n’étant pas une tortue moi-même, je dois remonter à la surface pour reprendre de l’air. Eh bien, devinez quoi ? Dès que je commence à remonter, elle fait de même et vient respirer avec moi. Et cette chose extraordinaire se produit encore et encore !

Je n’en crois pas mes yeux, il semble que j’ai développé un lien spécial, une harmonie indescriptible, presque une symbiose !

Je n’aurais jamais voulu la quitter, j’aurais continué à la suivre pendant des heures, mais je me suis vite rendu compte qu’elle m’emmenait dans la direction opposée au catamaran. Il est temps de dire au revoir. Alors je m’arrête et je la regarde partir, nageant vers de nouveaux horizons.

Une magie indescriptible : cette rencontre insolite restera certainement l’un des meilleurs souvenirs de mes vacances en catamaran aux Seychelles.